Croix en Creuse
Les témoins de notre histoire

frnlendeitptes

bosroger 2

Le nom de Bosroger apparait dès 1157 dans un grimoire sous la forme de Parrochia de Bosco Rotgerii, puis Capella de Bosco Rogerii au XIVe siècle, Paroisse de Bostroger en 1462, Bostz-Rougier en 1554, 1556, Bosrougier en 1689 et à nouveau Bostroger en 1900. Bosroger était une cure de l’ancien archiprêtré d’Aubusson, dont le patron était Saint Laurent ; mais avait primitivement Saint Pardoux et Saint Blaise. Il y avait un prieuré sous le patronage de Saint Pardoux, abbé. Le prévôt de Chambon y nommait les prieurs particulièrement en 1563.
D'où vient ce nom, Bos fait sans doute référence à l'importance ancienne du boisement sur le territoire de la commune, la terminaison Roger n'a sans doute aucun rapport avec le prénom mais, selon certains historiens-géographes, il pourrait avoir un lien direct avec la couleur rouge de certains terrains due à la présence d'oxydes de fer.
Bosroger est une commune composée, outre le Bourg, de six villages, dont Léon Lefranc avec sa chapelle rurale dédiée à Notre Dame de Pitié.

Source : André Lecler dictionnaire de la creuse, mairie de Bosroger, Nicole Duchez, Claude Royère

Remerciements :
Jean-Paul Joulot
Paul Maufus
Anne-Marie et Jean-Claude Teillet
Gilles Malterre