Croix en Creuse
Les témoins de notre histoire

frnlendeitptes

franseches 25

A l'époque des Francs vers 1150, la commune s'appelait Franceschas, qui vient de Franco avec le suffixe féminin isca qui signifie terres. Cela signifie donc Terres de Franco.
Fransèches était une paroisse de l'ancien archiprêtré de Combraille qui avait pour patrons Saint Pierre, apôtre, et Saint Denis. Les abbés de l'église de Fransèches témoignent ainsi d'une vie religieuse relativement ancienne dans la commune. L'église Saint-Denis a fait l'objet d'une inscription aux monuments historiques de la Creuse en 1969.
L'église de Chamberaud dépendait de celle de Fransèches au XIIIe siècle comme en témoigne un accord du 23 juin 1282 entre Gilbert de Malemort, évêque de Limoges et l'ordre des chevaliers du Temple, stipulant que de toute antiquité, l'église de Chamberaud payait chaque année à celle de Fransèches douze deniers pour le synode. Cet accord de 1282 ajouta l'obligation d'offrir chaque année, le jour du jeudi saint, deux livres de cire pour faire le cierge pascal.
Masgot village sculpté de la commune, où François Michaud, tailleur de pierre autodidacte du XIXe siècle, a orné de sculptures naïves en granit tout ce qui comptait à ses yeux : des personnages, des animaux mais aussi ses convictions et ses rêves. Cet homme a transformé un village ordinaire en un lieu unique en osant tout simplement être lui-même et affirmer sa différence.

Source : wikipedia.org, Claude Royère

Remerciements :
Daniel Deprato maire de Fransèches
Michèle Héraud
Monique Provenchère
Martine et Joël Dagois
Aline Sarty
Marc Carrara