Croix en Creuse
Les témoins de notre histoire

frnlendeitptes

issoudun letrier 6 3

Issoudun est une commune du canton de Chénérailles. Elle eut vingt et une appellations, Parrochia Exoldunis vers 1150...Issoudhun en 1557. la fête patronale est celle de l’inventaire des reliques de Saint-Etienne. Il y avait une chapelle de Saint Martin près de l’église paroissiale, mais elle était en ruine en 1636. Une vicairie, appelée des Chabrais y avait été fondée, mais on faisait l’office dans l’église d’Issoudun en 1563. Le village de Vallansanges avait également une chapelle dédiée à Saint Cosme et Saint Damien.
Un peu avant 1857, un laboureur de la commune d’Issoudun découvrit une sépulture gallo romaine. A l'instar de nombreux sites de la Creuse, Issoudun-Létrieix fut un lieu d'habitation gallo-romain comme en témoigne la découverte au début du XXe siècle par l'architecte Germain Sauvanet, de la tête d'une sculpture monumentale. Cette pièce connue sous le nom de «Jupiter à la Roue de La Villette» a été identifiée comme celle du dieu gaulois Taranis. Elle est aujourd'hui exposée au musée de la Sénatorerie de Guéret.
En 1937, la commune d'Issoudun prend le nom d'Issoudun-Létrieix.

Source : wikipedia.org, André Lecler dictionnaire de la Creuse, Nicole Duchez, Claude Royère

Remerciements :
Jean-Claude Conchon
Caroline Milley
Laurent Papon
Martine et Raymond Charles-Laforge
Lucienne Malterre
Virginie et Miroslav
Anne-Lise Vanaholand
Olivier Malory
Dominique et Alain Latour
Daniel Barrachi
Jacques Chapelot
Colette et Raymond Charles
Pierrette Garraud