Croix en Creuse
Les témoins de notre histoire

frnlendeitptes

la maziere 2

L'occupation humaine sur la commune remonte à l'Antiquité : en effet, le 1er avril 1777, une sépulture gallo-romaine a été découverte dans une plaine à 150 m du bourg. L'enveloppe en granit, formée de deux pierres, renfermait une urne en poterie dans laquelle se trouvaient des débris d'ossements et une lame de poignard en fer. Autour ont été trouvés du charbon, de la cendre et des clous en fer. La commune a abrité autrefois un monastère au château de Cherbaudy. Les anciens moines de Grandmont qui l'habitaient vivaient d'aumônes et les partageaient avec les malheureux, c'est pourquoi on les appelait les «Bons Hommes». C'est ce qui explique le qualificatif de aux Bons-Hommes donné à cette commune.
Les Hospitaliers de Tortebesse possédaient l'église paroissiale de la Mazière, trois étangs, une métairie, ils y exerçaient la justice haute, moyenne et basse et percevaient également des rentes et des cens. L'étendue de leur seigneurie comprenait les villages de Lascaux Fauchez, La Rebeyrolle, La Villatte (paroisse de Saint-Alvard), Le Cherbaudy, Le Sibioux et Traleprat (paroisse de Mérinchal).
Selon la légende, la recette du gâteau «Le Creusois» serait issue d'un parchemin découvert dans l’ancien monastère du hameau de Cherbaudy.
En 1942, la commune a failli être fusionnée avec celle de Basville : le 30 août de cette année là, le préfet de la Creuse de l'époque avait émis une circulaire qui le proposait, mais la population et ses représentants ont refusé cette fusion.

Source : wikipedia.org, Nicole Duchez, Claude Royère

Remerciements :
Frédéric Perrier
Odile Pascail
Maud Rouby
Yolande Danton
Pascal Danton
Jean-Louis Desseauve
Jean-Louis Giraud
Josette et Daniel Casson
Daniel Mabrut