Croix en Creuse
Les témoins de notre histoire

frnlendeitptes

mas dartige 1

Je n’ai pas trouvé de variante du nom de cette commune, en 1678, il s’écrivait comme de nos jours : Paroisse du Mas d’Artige  (registres de Pigerolles.) Cette paroisse était située dans l’ancien archiprêtré de Chirouze, elle était soumise à Féniers en 1307, elle est qualifiée de cure en 1555, son patron était Saint Pierre apôtre. Le vicaire chargé de la desserte de cette église recevait à titre de gages, quatre setiers de seigle. Il ne prenait rien sur les dîmes, qui appartenaient entièrement au commandeur de Féniers. Celui-ci jouissait de la justice moyenne et basse, la haute appartenait au roi.
Notre Dame d’Artige, était une annexe, elle était aussi soumise à Féniers en 1309. le curé du Mas en prit possession en 1555. Elle était desservie par un vicaire en 1616. C’était alors un simple oratoire de dévotion entretenu à l’aide des offrandes des nombreux pèlerins qui y venaient de toute la région. Aujourd’hui cette chapelle est détruite.

Source : André Lecler dictionnaire de la Creuse, Claude Royère

Remerciements :
Gilles Magrit maire du Mas d’Artige
Suzanne Laval
Raymonde Kaes-Rigaud
Raymond Bellanger
Joël Besse
Guy Hazard
René Fourment