Croix en Creuse
Les témoins de notre histoire

frnlendeitptes

 com mansat

La commune de Mansat-La-Courrière a porté les noms suivants : Mansac 1175, prior et Cappellanus Mansac, Mansat 1543, Manssact 1619, paroisse de Manssac 1646.
Elle est très marquée par une implantation gallo-romaine dense qui s'est tenue au site de la Courrière. Les propriétaires des lieux ont retrouvé différents éléments dans son actuel corps de ferme. Mais la découverte la plus spectaculaire est celle faite par Monsieur Barouty en 1900, à savoir un Apollon en bronze de trente centimètres de hauteur datant du Ier siècle de notre ère. Il est désormais conservé au Louvre.
La commune était située dans l'archiprêtré de Bénévent. C'était un prieuré attesté en 1219, 1223 et 1406. L'église du bourg est ancienne puisque ses bases datent du XIIe siècle.
Des seigneuries ont marqué de leur empreinte le territoire. Une première se situait à Quinsat, appartenant au Chastenet. La seconde était implantée au bourg. Le château, bien que remanié est toujours visible. Les premières informations dont on dispose sur ce dernier remontent à 1555.
Deux moulins étaient présents sur la commune, un dépendant du château, vraisemblablement à chanvre et le second au lieu-dit "Moulin de Quinsat", apparemment à céréales (source orale). Seul le moulin de Quinsat est toujours debout, bien qu'en ruines.

 Source : cc-bourganeuf-royeredevassiviere.fr, Michèle Léger , Claude Royère

Remerciements :
Jean Pierre Duguet maire de Mansat la Courrière
Roger Trayaud
Lesley et David Lewis