Croix en Creuse
Les témoins de notre histoire

frnlendeitptes

Cette croix en granit a été érigée en l’honneur du groupe de maquisards fusillés l’été 1944.
Sur le lieu de la fusillade tout proche, une stèle en bois apparaît coiffée du casque d'un des soldats.
Le 19 juillet 1944 au matin, à Saint Dizier Leyrenne, eurent lieu à la fois un combat entre un escadron de l’Ecole de la Garde de Guéret replié au maquis, ainsi qu’un combat de rencontre entre le groupe Surcouf des maquisards du Cher qui, devant la pression de la brigade Jesser, avait choisi de regagner son département d’origine.
L’unité de la brigade Jesser surprit le groupe Surcouf au bivouac dans un petit bois situé à la Croix de Mine. (Commune de Saint Dizier Leyrenne). Les troupes Allemandes parvinrent à encercler le bois et, à l’issue du combat, on dénombra six morts dont Daniel Blanchard  (Surcouf) et son adjoint René Van Gaver. De son côté, l’Ecole de la Garde eut deux morts à proximité, au lieu-dit la Villatte.

Source : Marc Parottin, Le temps du maquis édition Verso 1984, Nicole Duchez, Claude Royère.

croix de la mine 1     croix de la mine 3