Croix en Creuse
Les témoins de notre histoire

frnlendeitptes

etang de perpirolles 4 2

Le nom de Saint Médard a subi quelques variantes à partir du XIVe siècle on trouve : Apud sanctum Medardum en 1203, 1207, Parrochia sancti Medardi en 1260, Capellanus sancti Medardi XIVe siècle, Saint Medard en 1462, Sainct merd en 1504 Paroisse de Saint Méard en 1548, 1557.
Jacquette de Saint-Marc était dame de La Rochette en 1460 lorsqu'elle épousa Louis de Saint-Julien et lui apporta cette terre. Ces armes se présentent ainsi : «de sable, semé de billettes d'or, au lion de même brochan ». Au XVIIe siècle, la terre de La Rochette fut saisie sur Philippe de Saint-Julien.
Dans les premières années de la Révolution, la commune du Saillant fusionne avec celle de Saint-Médard, puis avant 1800, celle de Puy-Malsignat en fait autant. En 1879, Puy-Malsignat reprend son indépendance.
On a découvert à Saint Médard un cippe portant des inscriptions.
En 1972, la commune de La Rochette fusionne avec Saint-Médard qui prend alors le nom de Saint-Médard-la-Rochette.
Des houillères sont exploitées au XXe siècle.

Source : André Lecler dictionnaire de la Creuse, Nicole Duchez, Claude Royère

Remerciements :
Hervé Trimoulinard
Pierre Couturier
Pierre Montagne
Evelyne et Eugène Pommereul
André Fargeaux
Christine De Reynal
Michel Savignaud
Franceline-Marc-Nicolas Beaujard
Renée Chabaudie
Régis Mathivet
Christine et Georges Giry
Michel Gaumet
Philippe Devoize