Croix en Creuse
Les témoins de notre histoire

frnlendeitptes

saint oradoux pres crocq 2

Le nom de Saint Oradoux près Crocq a été écrit : De sancto Oratore en 1249, Saint Orador en 1357, Sainct Houradour près Crocq, paroisse en 1533, Saint Oradour en 1543. Avant la Révolution, Saint Oradour était une cure de l’ancien archiprêtré d’Herment, au diocèse de Clermont. Hugues de la Tour, évêque de Clermont, donna l’église de Saint Oradour en 1249 au chapitre d’Herment, qui y nomma les titulaires jusqu’en 1789. Au Concordat, Saint Oradour fit partie du diocèse de Limoges, Jean Baptiste Dufayet en fut nommé curé en 1803, mais la paroisse fut ensuite desservie par le curé de Crocq jusqu’en 1856.
Le village du Moneix avait un seigneur, François du Moneix, écuyer, qui y vivait en 1664. Léonard Victor Chermartin était seigneur des Bussières et du Moneix en 1781.
Le monastère de Meymac possédait le prieuré du Mont dont les revenus furent affermés le 26 février 1694, à Jean Lavetizou moyennant 450 livres, sous la réserve des offrandes qui se faisaient dans l’église de Saint Oradour et à la charge par le preneur de défrayer les religieux et un valet quatre fois l’an quand ils se rendraient à Saint Oradour.

Source : Nicole Duchez, Claude Royère

Remerciements :
Jean-Louis Chaussat
Pascal et Nicolas Gervais
Julien Clément
Jean Prugny
Bernard Tinet