Croix en Creuse
Les témoins de notre histoire

frnlendeitptes

 image 3

Sainte Feyre La Montagne était une cure dans l’ancien archiprêtré d’Aubusson.
Le premier nom connu écrit dans les anciens titres : Capellanus sancti Simphoriani prope monasterium Rosaliense en 1285, Parrrochia sancti Simphoriani en 1330, Capellanum sancti Symphoriani au XIVe siècle, Rector Sancti Symphoriani prope Feletinum en 1511, Paroisse de Saint Symphorien en 1557, Paroisse de Saint Affeyre en 1592. Sainte Feyre la Montagne était une cure de l’ancien archiprêtré d’Aubusson. Son patron était Saint Symphorien d’Autun.
Le 17 avril 1680, un vol sacrilège eut lieu dans l’église de Sainte Feyre la Montagne. Le coupable, qui avait déjà commis plusieurs autres crimes, fut jugé et condamné à mort à Guéret. Monseigneur de Lascaris d’Urfé, évêque de Limoges, vint lui-même dans cette église pour y faire amende honorable et satisfaction publique pour cette profanation.
Village de Villefort : Jean Daumont, écuyer, était le seigneur de Villefort en 1492. Le château de Villefort qui était autrefois de la paroisse du Moutier Rozeille fut construit vers la fin du XVIe siècle par un membre de la famille Morin d’Arfeuille dont on voit encore les armes sur une cheminée.

Source : André Lecler dictionnaire de la creuse, monumentum.fr, wikipedia.org, Claude Royère

Remerciements :
Claude Bialoux 
Marie-Claire et Alain Rullière
Marcel Bourderionnet
Thierry Roger