Croix en Creuse
Les témoins de notre histoire

frnlendeitptes

saint martin sainte catherine

Ce lieu est appelé : Charnac en 1215, Ecclesia sancti Martini de Chargnaco , Prior et Capellanus sancti Martini de Charnhac au XIVe siècle, Saint Martin Chérignat en 1737. Saint Martin de Charnac était dans l’ancien archiprêtré de Bénévent. On y trouve un prieuré, sous le patronage de Sainte Catherine en 1228. Il était uni à Védrénas en 1437. Il fut uni à la chambrerie du monastère de Saint Martial en 1471, et ce chapitre en jouissait au siècle dernier. Au XVIIIe siècle, la cure, avait pour fête patronale Sainte Catherine. L’évêque de Limoges y nommait un titulaire en 1677.
Le chœur de l’église de Saint Martin Sainte Catherine est couvert de fresques datant du commencement de la Renaissance.
Une occupation ancienne est attestée à Saint Martin Sainte Catherine. Des traces néolithiques ont été retrouvées en divers lieux de la commune ( aiguille à os, polissoirs, silex). L’élément le plus remarquable est le dolmen de Marlhac. Des vestiges gallo-romains ont également été retrouvés ( coffres funéraires, fusaïole, céramiques, un pot à vin ou à eau ).
Une plaque avec motifs représentant une scène d’époque Renaissance a été trouvée au village du Villards, elle est conservée au musée de Guéret.
Construite au XIIe siècle l’église de Saint Martin Sainte Catherine a été agrandie au XVe siècle. Elle accueille une remarquable piéta en bois datant du XVIIIe siècle.

Source : André Lecler dictionnaire de la Creuse, wikipedia.org, Claude Royère

Remerciements : 
Michel Pamiès 
Claudette Nouhaut
Maxime Lacour
André Faure