Croix en Creuse
Les témoins de notre histoire

frnlendeitptes

com soubrebost

Sobreboys en 1299, Sancta Maria de Superbosco en 1309, Prior de Sperbosco au XIVe siècle, Soubrebost en 1490, 1553, 1578.
Soubrebost qui faisait partie de l’ancien archiprêtré de Bénévent, avait un prieuré. Sa fête patronale était l’Assomption de la Sainte-Vierge. Guy de Lusignan, comte de la Marche, par son testament du 4 juin 1309, fait des légats au prieur de Sainte Marie de Soubrebost. Ce prieuré était uni à la manse abbatiale de Saint Augustin lez Limoges en 1410 et 1418 ; l’abbé de Saint Augustin lez Limoges en jouissait en 1432. il le fut en partie à la manse conventuelle en 1618.
Il y avait dans l’église de Soubrebost une vicairie appelée de Saint Jean. N Foureys ou Foury de Las Dapeyras y nommait un titulaire en 1599. La même année l’abbé de Saint Augustin y faisait aussi une nomination comme prieur de Soubrebost.
L’église de Soubrebost a une crypte dans laquelle se trouve une tombe remarquable en granit, du XIIe siècle, sur la face antérieur de laquelle est représenté
l’ensevelissement d’un saint.
Une occupation gallo-romaine a pu être attestée sur la commune. Des coffres funéraires ont été trouvés à Linard, en 1229 et 1314, ainsi qu’une structure funéraire à Chignat. Dans le bois du Tord, on trouve une série de tumulus encore conservés.

Source : cc-bourganeuf-royeredevassiviere.fr, Claude Royère

Remerciements :
Annick Pataud 
Jean-Claude Truffinet

Franck Arnoud 
Roger Caudoux,
Guy Gasnier
André Pataud
Céline Parouty