Croix en Creuse
Les témoins de notre histoire

frnlendeitptes

com st junien la bregere

La commune s’est appelée successivement : Capellanus sancti juniani de Brugeria
XIVe siècle, Saint-Jenien 1519, Sainct-Genien-le-Chasteau en 1558, Saint-Juny en 1579, Saint-Junien le Chasteau en 1674, Saint-Junien-la-Brugère en 1780.
Saint Junien la Bregère était dans l’ancien archiprêtré de Bénévent, Humbauld, évêque de Limoges, donna l’église au monastère d’Aureil vers 1156. C’était une cure régulière, dont le patron était Saint Cloud de Nogent, et jadis Saint Genest. On trouve des nominations du curé par le prieur d’Aureil de 1444 à 1513, puis par le recteur des jésuites de Limoges de 1629 à 1759, et ensuite par l’évêque de Limoges.
L’église de Saint Junien avait une chapelle du Rosaire dans laquelle fut inhumée, en 1762, Catherine de David de la Villatte.
La commune présente des traces d’une implantation très ancienne remontant à l’époque gallo-romaine.
La Bregière était une cure en 1318 et une annexe de Saint-Junien en 1584 et 1652. Les droits suzerains de ce prieuré, également appelé Saint-Junien-le-Château, furent exercés par le prieur d’Aureil puis par le collège de Limoges.

Source : wikipedia.org, cc-bourganeuf-royeredevassiviere.fr, Claude Royère

Remerciements :
Alain Calomine 
Arlette et Michel Jacob
Robert Landon
Michel Monthieux
Pascal Truffy